Prieuré Notre-Dame de Bassins

Bassins (CH)

Prieuré Notre-Dame de Payerne

Marie

fesc_logo Created with Sketch. Clunisien de 1099 jusqu'en 1536

Ouvert à la visite : oui

Pour allier tourisme vert et culturel !

Située sur La Côte, entre le Jura et le lac Léman, la région de Bassins reflète la beauté d’une nature authentique au travers d’une grande diversité de paysages.

L’église Notre-Dame est ouverte toute l’année. L’accueil et les renseignements sont à prendre auprès de la mairie de Bassins et de son office de tourisme.

Présence de Payerne au-dessus du lac Léman

C’est probablement à la suite d’une donation faite par Humbert Ier, sire de Cossonay et de Prangins, que l’église Notre-Dame de Bassins est placée au XIe s. sous la dépendance du grand monastère clunisien de Payerne, situé à 82 km. Le nom de son premier prieur connu, Gérold, apparaît dans les documents en l’an 1164 : un monastère y est donc implanté vraisemblablement au XIIe s. Le pape Lucius III confirme sa possession à Payerne en 1183. Le petit prieuré de Bassins semble être le centre d’une exploitation agricole active. Les moines partagent les droits seigneuriaux avec les seigneurs du lieu ; en outre, les sires de Prangins ont en effet longtemps la capacité juridique de représenter le prieuré en justice et de procéder à la punition des jugés coupables. Le prieur de Payerne garde une emprise forte sur Bassins jusqu’au début du XVIe s., époque à laquelle il en nomme encore le châtelain et les autres officiers. C’est en 1536 que la Réforme protestante met brutalement fin à plusieurs siècles de présence clunisienne dans cette région, à la fois à Payerne et à Bassins.

L'église Notre-Dame de Bassins

Un édifice ancien et moderne

De l’ensemble prieural de Bassins n’est parvenue jusqu’à nous que l’église Notre-Dame, dont la partie la plus ancienne est le chœur. Des fondations du bâtiment primitif ont été retrouvées dans le cimetière actuel, tout contre son chevet. La partie la plus ancienne de l’église date probablement du Xe s. Des adjonctions y ont ensuite été réalisées à plusieurs époques différentes : aux XIIe, XIIIe, XVe et XVIe s. (comme la tour et le narthex, d’une époque plus tardive, mais à la datation incertaine). Nous savons que la petite chapelle latérale, dédiée à la Vierge, a été fondée en 1406 par un seigneur local, Girard de Penezat. Quant à la grande chapelle, également du XVe s., c’est la confrérie du Saint-Esprit qui en est à l’origine. La tour romane est surmontée d’un clocher de style bourguignon, ce qui est courant sur la Côte.

Le clocher de l'église Notre-Dame de Bassins
Le porche date de 1786. Cette église est le fruit de restaurations successives qui, du XVIIIe au XXe s., reflètent l’attachement que lui portent aujourd’hui encore les habitants de Bassins. Patrimoine d’hier, patrimoine de demain...
L'intérieur de l'église Notre-Dame de Bassins